Réserver

Plus de traditions.

Une solitude enchanteresse.

L’isolement de la vallée du Lötschental donne lieu à toutes sortes de mythes. De mémoire d’homme, des créatures sauvages hantent la vallée depuis toujours et laissent leurs traces dans les traditions et les coutumes. C’est ainsi que sont nés les «Tschägättä»: il s’agit de créatures masquées et impétueuses qui infestent les lieux chaque année lors des soirées de carnaval et sont indissociables de la vallée.

Les yeux tournés vers le passé.

Le Musée du Lötschental permet de découvrir la naissance des masques, explique les uniformes historiques des Grenadiers du Bon Dieu, présente l’évolution des costumes féminins et nous conduit à travers l’histoire de l’art et de la culture locale.v

De nombreux édifices rappellent également les temps anciens: le complexe bien entretenu scie-moulin-foulon et les fours du village de Blatten sont des témoins impressionnants de la vie des habitants de la vallée du Lötschental qui fabriquaient eux-mêmes les objets et la nourriture dont ils avaient besoin dans la vie courante. Une partie des installations était encore régulièrement en service jusqu’en 1980.